Au pied versant sud du Mont Cameroun

La ville de Limbé située à 1h30mn de route de Douala est l’une des destination privilégiées des touristes qui arrivent au Cameroun. Anciennement appelée Victoria à l’époque coloniale, la ville a été rebaptisée Limbé lorsque le Cameroun fut totalement rétrocédé au camerounais.   Avec ses belles plages privées et le sens de l’humour des populations de Limbé, la ville apparaît comme un incontournable lors de votre séjour au Cameroun. A la fois cosmopolite et très “sawa” la ville de Limbé accueille ses visiteurs dans un climat qui constraste avec l’océan Atlantique qui balaie ses côtes. La cité est une villa balnéaire qui vous offre beaux hôtels, restaurants traditionnels et modernes, des belles filles, du poisson braisé et une belle colonie d’expats qui travaillent pour la plus part dans les grandes entreprises de la place comme la SONARA.

Les immanquables de Limbé

Vous allez à Limbé, il y a des immanquables, des “must see” avant de repartir. Vous pouvez les visiter tous ou alors faire votre tri.

Le Jardin Botanique de Limbé

Crée en 1892 par un horticulteur allemand, le jardin botanique de Limbé est un véritable musée végétal qui s’étend sur plus de 3 hectares de surface. Pensé a l’origine pour expérimenter des plantes étrangères sur le sol camerounais, le jardin botanique de Limbé compte une très grandes variétés des plantes que l’on ne rencontre que dans cette espace au Cameroun et même en Afrique. Vous y rencontrerez au détour d’une balade des baobabs dont la circonférence attend facilement les 30m. La visite du jardin botanique se fait selon les itinéraires précis si vous vous faites accompagner par les guides locaux ou alors selon vos envies si vous le faites seul. Il existe au moins 5 itinéraires. Le jardin botanique de Limbé a développé son microclimat. Pour preuve, une fois sortie de ce jardin botanique, la chaleur de Limbe vous rattrape très rapidement. Mais à coup sûr, un détour par cet espace vaut son pesant d’or.

Le Centre de Protection des Animaux de Limbé

 Situé quasiment en face du Jardin botanique sur l’axe Garden, le Centre de Protection des Primates de Limbé est un espace dans lequel les animaux sont enfermés pour les préserver du braconnage. Souvent issus de la confiscation et des abandons, ces animaux atterrissent là bas pour une seconde vie. Ce sont pour la plus part les grands primates : Grands singes parmi lesquels les dos argentés, les chimpanzés, les babouins, les mandrills, le cynocéphales, les gorilles, les macaques et une forte colonie de singes. Mais on y rencontre aussi des crocodiles, des serpents, des tortues, des poissons, des oiseaux, des antilopes. Dans une petite salle qui sert de musée vous pouvez y voir les os d’éléphants. Les animaux sont enfermés dans des cages en fer. Ils sont facilement observables lors de leur nutrition. Des volontaires y sont souvent admis pour participer à la prise en charge des animaux. Les frais d’entrées sont fonction de l’âge et de la nationalité. 

Bimbia, le vieux port des esclaves

A environ 1h de Limbé, vous pouvez visiter et marcher sur les pas des esclaves déportés du Cameroun. Bimbia porte encore les vestiges des hangars et des matériels qui étaient utilisés pour l’esclavages. Vous verrez çà et là des vieux murs qui portent le poids du temps, des vieilles chaines qui servaient à retenir les esclaves, des vieux cadenas, des vieux pots, des vieilles houes, bref toute une histoire y est encore. Plus loin vers l’océan se dresse majestueusement un canon comme si on voulait rappeler que la déportation des esclaves n’étaient pas admis de tous. 

Le Mont Cameroun

Visible de Limbé, le Mont Cameroun se dresse avec fierté au nord de la ville. Haut de ses presque 4100m, le Mont Cameroun peut être accessible à partir de Limbé. Une randonnée de 1, 2 ou 3 jours est possible. Vous pouvez même partir de Limbé pour arriver à Buea en escaladant la montagne, le Chars de dieux.